BLOG

Expérience de tissage sur carton

Bonjour,

Suite à mon passage au salon Créations et Savoir-Faire, j’ai eu très envie de tester le tissage sur carton. Le principe est simple: on remplace le métier à tisser par une structure en carton.

Mon expérience a été…enrichissante. La structure en elle-même est simple à faire: 2 bouts de carton, des encoches à distances égales, le tout scotché sur une surface de la taille du projet. J’ai décidé de faire un petit tapis.

Deux cartons de papier alu pour les franges

Deux cartons de papier alu pour les franges

La navette

La navette

Il faut également une grande règle (ou deux collées ensemble) pour soulever un fil sur deux du coup et accélérer le travail. Et un morceau de carton ou de bois pour marquer les franges du tapis.

La navette, c’est l’objet sur lequel on enroule la laine, et qui permet d’effectuer le travail de tissage. Je l’ai faite en carton, mais elle a fini par se casser. Le mieux est d’utiliser un carton ultra rigide, ou d’en faire une en bois si vous savez le travailler.

Pour tisser il faut aussi s’armer de laine, et de patience. Car c’est très très répétitif, et ça avance lentement. Mon conseil: prenez de la GROSSE laine, ou du tissus en bandes fines roulé en pelotes.

Autre conseil: pour un premier ouvrage, ne mélangez pas trop de types de laines. Prenez des laines qui n’accrochent pas, plutôt de type « coton ».

LA CATA. Après plusieurs heures, j’ai remarqué que la largeur de mon ouvrage commençais à rétrécir. Malgré ma vigilance sur les rangs suivants, ça a continué. J’avais beau tirer l’ouvrage de tous les côtés pour rétablir l’équilibre, rien à faire. Au bout de 2 petites demi-journées de boulot, j’ai rendu mon tablier.

Le tapis est devenu un petit attrape poussière, qui ne manque pas de charme (cf la blague sur les lépreux de Jakarta, dans La père-Noël est une ordure).

Après recherches, mon erreur a été de ne pas maintenir l’ouvrage sur le côté au moment de serrer les mailles. Et il aurait fallut utiliser la règle pour m’assurer constamment que la taille ne changeait pas.

Bref, une expérience instructive malgré tout, et que je recommande, car mon petit bout de tapis est plein de promesses d’un autre grand et beau tapis, d’ailleurs je m’y remets maintenant! 😉

A très vite,
Aurélie

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply